DSC_0044Madame s'emmêle

Sarah rejoue sa vie de 11 à 75 ans, Pitou lui donne la réplique contraint et forcé. Il prend les traits, tour à tour, d’une violette à épines, d’un ricain, d’un camé, d’une nonne et d’un écrivain subversif, tous morts…

En exigeant une ombrelle lunaire au son d’un phonographe poussiéreux, Sarah contamine le public de sa folie douce. Mais elle rompt la promesse faite à Oscar Wilde : elle n’est pas plus immortelle que le soleil. Une galerie de personnages interprétés par deux comédiens talentueux et complices.

Merci Pedro ! Sans le matelas mal placé, le mythe n’aurait pas existé.  Les mémoires de Sarah s’amoncellent sous les giroflées, à la lettre P. Et de résumer la pièce « Jarret », putain de bordel de merde !!!

Voir les photos