EGR_8942Elles se connaissent bien depuis longtemps et même trop bien. Est-ce qu’elles s’aiment, est ce qu’elles se détestent, on peut le penser.
« Vielle lesbienne dépressive, issue d’une famille monoparentale socialement marginalisée », « bécasse » et autres noms d’oiseaux s’échangent.
Mais qui met l’autre en scène, qui veut diriger l’autre pour jouer cette pochade ou chacune veut dominer l’autre, pour son moi, pour son ego ?
Laquelle va mettre l’autre échec et mat ?  Celle qui joue la mort ou celle qui écrit pour continuer d’exister ?
Guertrude et Hortense mettent les glandes surrénales du public à rude épreuve qui est subjugué (le mot n’est pas galvaudé) par ce duo de charme.

Voir d'autres photos.